Témoignage d’une maman biologique qui a donné son enfant à l’adoption

Spread the love

Retrouvez le témoignage touchant d’une maman qui a donné son enfant à l’adoption.

Son témoignage

“J’ai découvert que j’étais enceinte la veille de ma rentrée en terminale, ma dernière année de lycée, et mes parents m’ont emmenée voir une avocate spécialisée dans l’adoption pour que nous sachions en quoi consistait le processus. Elle nous a montré une boîte pleine de dossiers et de photos de familles espérant pouvoir adopter. J’ai passé des mois à regarder les profils des familles – mais rien ne semblait bien. Je ne savais même pas ce que je cherchais. Peut-être que je recherchais une personne qui serait moi, dans 10 ans – quelqu’un qui pourrait élever mon fils comme j’aurais souhaité pouvoir le faire. La seule chose que je savais était que je voulais une adoption ouverte. Je voulais faire partie de la vie de mon fils. Mais ces arrangements étaient peu communs à l’époque. Les familles étaient d’accord d’envoyer des photos, mais rien de plus. Et je ne les blâme pas de vouloir que leur enfant leur appartienne. Mais des fois, j’avais l’impression que le centre d’attention n’était que le bébé. J’ai fait un travail énorme sur moi-même émotionnellement, et on s’attendait à ce que je fasse la queue. « 

Une nouvelle famille

« Mais Kathy et Tom n’étaient pas comme ça du tout. Quand ils sont venus dans notre maison, c’était une énergie complètement différente. Kathy n’arrêtait pas de dire “Merci beaucoup de nous prendre en considération”. Elle a expliqué qu’elle a fait de nombreuses fausses couches. Elle n’a pas essayé de négocier. C’était actuellement l’opposé – elle disait oui à chacune de mes demandes. Quand j’ai demandé si je pouvais passer, elle a dit “j’adorerai que tu fasses du babysitting”. Quand j’ai demandé si je pouvais voir mon fils pour son anniversaire, elle a dit “j’ai pensé à des dîners de famille”. C’était toujours “tout ce qui te mettra à l’aise”, et pour la première fois, j’avais l’impression que l’on me voyait. J’ai appelé Kathy le jour suivant et lui ai demandé si elle adopterait mon bébé. Sur les semaines qui ont suivi, nous avons passé beaucoup de temps ensemble. Nous avons parfois parlé du bébé mais c’était principalement autour de moi que cela tournait : mes inquiétudes, mes plans, mes espoirs. Aden est arrivé un mois en avance et Kathy a accueilli l’accouchement avec tellement de grâce. Pendant toute la durée, elle était concentrée sur mon confort et sur comment je me sentais émotionnellement. Dès que Aden est né, ils l’ont placé sur ma poitrine, j’ai dit “svp, donnez-le à sa maman”. Kathy m’a laissé l’installer dans la voiture avant qu’ils s’en aillent. Et je lui ai donné un baiser, et ça faisait tellement mal. Mais je me suis aussi sentie tellement soulagée. Puis j’ai ressenti une immense culpabilité de m’être sentie soulagée. Avais-je vraiment fait cela pour mon fils ? Ou l’avais-je fait pour moi-même et m’en sortir ?”

Des promesses tenues ?

“Kathy et Tom ont tenu leurs promesses. Ils ont emmené Aden pour rencontrer mes amis. Ils sont venus à ma graduation. Ils sont même venus avant le bal de promotion quand on s’habille et que l’on pose pour les photos. A l’automne, je suis allée à l’université, et je n’étais plus très impliquée après cela. J’essayais de voir Aden plusieurs fois par an. Mais j’étais toujours moi-même une enfant, et j’avais l’impression qu’il n’y avait pas grand chose que je pouvais faire pour contribuer. J’avais besoin de plus de temps. J’avais besoin de plus d’espace. Mais Kathy m’a toujours gardé une place. Même quand j’annulais les plans, il n’y a avait pas l’ombre d’un petit sentiment de honte. Au contraire, elle montrait qu’elle s’inquiétait pour moi. Elle m’envoyait sms après sms “Tu es belle. Tu es une bonne personne. Je t’aime”. On m’a fait sentir que si je disparaissais pendant 20 ans, la porte serait toujours ouverte quand je reviendrais. Cela m’a tellement donné confiance en elle. Et elle avait aussi confiance en moi. On se confiait l’une à l’autre. Kathy et Tom n’avaient pas un mariage parfait. Cela semblait parfait dans leur profil d’adoption bien sûr, mais ils traversaient des crises comme personne d’autre. Et elle n’a jamais tenté de me cacher cela. Elle n’avait jamais besoin de sembler parfaite. Et d’être si ouverte avec ces défauts me permettait de me sentir plus à l’aise avec les miens. Kathy a éduqué mon fils de la manière la plus forte, la plus intelligente pour que ce soit un garçon humble. Mais elle m’a aussi aidé à grandir. Beaucoup de mon estime de moi vient d’ elle.

J’ai ma propre famille à présent

J’ai maintenant 3 enfants à moi, et la maternité a fait resurgir beaucoup d’émotions. J’ai été confronté à beaucoup de choses douloureuses que j’avais enterré il y a bien longtemps : toute la tristesse, et tout le chagrin que j’avais d’abandonner Aden. Mais je suis tellement chanceuse car je peux en parler avec Kathy. On peut s’asseoir ensemble et je peux lui dire que parfois je regrette l’adoption. Ce n’est pas que je ne l’aime pas. Et je ne dis pas que ça n’est pas bien – je dis juste que parfois j’ai des regrets. Je fais toujours très attention à mes mots car je ne veux pas lui faire de mal. Mais Kathy n’est jamais sur la défensive. Elle ne ramène jamais les choses à elle. Elle ne dit jamais “si tu n’avais pas pris la décision, je n’aurais pas mon fils”. Elle écoute simplement. Et ensuite elle me dit combien elle est reconnaissante. Pas pour ce que je lui ai donné. pas pour le bébé. Elle dit juste “Missy, je te suis tellement reconnaissante”.

Ressources

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’adoption plénière, versus adoption simple.

Témoignage original disponible sur la page Facebook « Humans of New York« .

✨ Si cet épisode vous plu, n’hésitez pas à le partager et à y mettre la note de 5 étoiles dans votre application de podcast ✨ Cela permettra aux futurs auditeurs de le retrouver plus facilement parmi tous les podcasts et de le mettre en valeur. Je vous remercie d’avance 🙏


One Reply to “Témoignage d’une maman biologique qui a donné son enfant à l’adoption”

Laisser un commentaire

Participer à la prochaine Rencontre entre Adopté.es en vous inscrivant ici (rencontre virtuelle)

%d blogueurs aiment cette page :