Être plus blanc que blanc

Spread the love

Telle est ma réflexion du jour, suite à cette petite phrase entendue dans ce documentaire « Comment j’ai été adoptée » de Cécile Cozzolino.

Une petite phrase qui pourrait paraître anodine, mais avec des conséquences plus graves que ce que l’on pourrait imaginer.

Si pendant un temps, cette phrase m’a réconfortée, me permettant d’être dans un cocon, elle m’a, au fil du temps, détachée de mes origines, m’empêchant de m’y retrouver dans ma quête d’identité.

🎧 Découvrez cette phrase dans cet épisode et l’impact fort négatif qu’elle pourrait avoir.🎧

🔗 Et pour participer à la prochaine rencontre entre adopté.es, rejoignez le Cercle Privé des Adoptés, c’est gratuit et c’est par ici.


Laisser un commentaire

Participer à la prochaine réunion virtuelle entre Adoptées : un RDV mensuel accessible gratuitement en inscrivant votre email

%d blogueurs aiment cette page :