Le besoin d’être parfait chez un adopté

Spread the love

Après avoir suivi une formation dans le cadre de mon travail, en 2016, j’ai découvert ce besoin constant que j’avais de vouloir toujours être parfaite, et que tout soit parfait.

Avec le recul, j’ai pu identifier d’où venait ce besoin. Et cette croyance de la perfection a des origines bien plus profondes, bien plus ancrées que je n’aurais pu l’imaginer.

Me défaire de cette croyance a été un travail quotidien, qui a duré de nombreuses années.

Aujourd’hui, j’ose faire, j’ose me lancer, j’ose y aller, et c’est pas grave si ça n’est pas parfait. C’est pas grave s’il y a des bugs, des ratés.

Le principal est qu’à présent j’avance vers ma nouvelle vie, plus d’excuses pour ne pas y arriver.


Laisser un commentaire

Participer à la prochaine Rencontre entre Adopté.es en vous inscrivant ici (rencontre virtuelle)

%d blogueurs aiment cette page :